Bien qu’il y ait beaucoup d’encouragements à remplir vos repas et collations de pré-entraînement d’aliments contenant des protéines maigres, comme des tranches de dinde ou du yaourt grec, ces produits d’origine animale peuvent définitivement poser un problème à quiconque essaie de suivre un régime végétalien.

Si l’exercice physique occupe une place importante dans votre vie, mais que vous essayez également de suivre un régime à base de plantes, il est très important de trouver des aliments végétaliens qui vous rassasient et vous donnent de l’énergie et de la force afin que vous puissiez faire tous les circuits d’abdos et les séances d’elliptique que vous souhaitez. Et il s’avère que manger des en-cas végétaliens avant une séance d’entraînement peut être un moyen très nutritif (et délicieux) de faire le plein d’énergie avant de commencer à transpirer. Pour les sceptiques qui préfèrent se demander si oui ou non vous allez consommer suffisamment de nutriments pour vous sentir vraiment rassasié et alimenté au maximum de vos capacités, sachez qu’il existe des spéculations qui suggèrent que… les athlètes végétariens pourraient être encore plus forts que leurs homologues carnivores, selon une étude de 2016 publiée dans la revue Nutrients. Bien sûr, c’est ce qui vous convient le mieux, mais sachez qu’il est tout à fait possible de transpirer et d’être fort à la manière des végétaliens. Si cela vous intrigue, voici quelques façons de faire le plein de végétaux avant votre prochaine séance d’entraînement.

1. UNE SAVOUREUSE PORTION DE MÉLANGE DE FRUITS SECS

Je serai la première à admettre que je dois manger près de 10 kg de mélange de fruits secs avant de me sentir satisfaite, à moins qu’il ne s’agisse d’un mélange très riche. Mais je vous le dis, il est possible d’en faire un en-cas satisfaisant qui vous rassasiera jusqu’à ce que vous soyez prêt à vous rincer. Optez pour des mélanges contenant les noix et les graines les plus “charnues”, comme les noix du Brésil, les noix, les noix de cajou brutes, les pepitas et les pistaches décortiquées. Ajoutez des abricots secs, des baies de goji, des myrtilles séchées et des flocons de cacao ou du chocolat noir pour une petite touche de douceur. Riches en graisses et en protéines, les noix sont idéales pour une digestion plus longue, tandis que les fruits et le chocolat noir donnent un bon coup de pouce à la glycémie et aux antioxydants.

2. PATATES DOUCES RÔTIES ET HOUMOUS

Personnellement, je pourrais manger des patates douces à tous les repas. Et comme il s’agit d’un glucide complexe à faible indice glycémique, qu’elles sont riches en fibres et qu’elles regorgent de vitamine A, elles constituent un excellent choix pour un encas de pré-entraînement qui ne sera pas trop lourd, mais qui sera très nourrissant. J’aime couper ces petits gars et les rôtir, et pour un peu plus de protéines et de plénitude, je trempe les rondelles de patate douce dans du houmous comme des chips. Miam.

3. SANDWICH AU BEURRE DE NOIX ET AUX POMMES

Prenez du pain complet, votre beurre de noix préféré et une délicieuse pomme croquante pour cet en-cas savoureux et nourrissant. Il vous permettra de tenir bon pendant le jogging que vous avez prévu, ou même pendant une longue randonnée en côte avec vos amis.

4. SMOOTHIES À L’AVOINE ET AU CHIA

Je ne sais pas pour vous, mais je n’ai jamais rencontré un smoothie que je n’aimais pas. Mais je dois admettre que, parfois, le fait de mélanger un peu de poudre de maca avec des myrtilles dans un mixeur ne suffit pas à éloigner les fringales, surtout lorsqu’elles surviennent au milieu d’un cours de Zumba. C’est pourquoi l’ajout de glucides complexes et de fibres solubles – comme ceux que l’on trouve dans l’avoine – ainsi que de protéines et de graisses saines – que l’on trouve dans les graines de chia ou les beurres de noix – donne à un smoothie le poids et la densité dont il a besoin pour tenir un peu plus longtemps dans le ventre.

5. FROMAGE ET CRACKERS DU JARDIN DE NAFSIKA

Il ne fait aucun doute que le fromage végétalien Nafsika’s Garden est sacrément bon. Vous pouvez en trouver un délicieux en solde dans votre épicerie locale ! Tartinez votre fromage végétalien sur quelque chose qui a un peu plus de punch, comme des craquelins de grains entiers ou des légumes coupés.

6. BARRES ÉNERGÉTIQUES VÉGÉTALIENNES À FAIRE SOI-MÊME

Bien sûr, il faut un peu de planification, mais ça en vaut la peine, les gars. Non seulement c’est plus économique que d’acheter une boîte de barres, mais vous pouvez contrôler ce que vous y mettez, notamment des noix, des beurres de noix, du sarrasin, du quinoa, des graines, des fruits, des céréales complètes et des graines, ainsi que des suppléments d’énergie comme le cacao ou la poudre de maca. Veillez simplement à ne pas trop vous rassasier de ces super-bars, car un petit peu suffit.

 

Autres recettes que vous pourriez aimer